Quelle est la différence entre solvabilité et liquidité ?

La solvabilité et la liquidité sont deux expressions qui s’utilisent souvent dans les médias pour évoquer la solidité des banques. Elles sont très liées et il est difficile de faire la part entre elles. Cependant, il existe bel et bien une différence importante entre ces deux expressions. Trouvez dans cet article, ce qui fait la différence entre la solvabilité et la liquidité.

Qu’est-ce qui distingue la solvabilité de la liquidité ?

La différence principale entre la solvabilité et la liquidité concerne la période prise en compte. La solvabilité précise si une entreprise peut remplir ses obligations de paiement à long terme, tandis que la liquidité à court terme.

A lire aussi : Les meilleures stratégies d'investissement pour augmenter vos revenus

Pour un tiers, par exemple, la solvabilité correspond à la différence entre ses actifs (placements financiers, immobilier, …) et ses passifs (crédits).

Pour une société/entreprise, il s’agit de la même notion. Mais cela ne concerne que les dettes fournisseurs, les dettes d’exploitation, etc…

A lire en complément : Exploration des thématiques captivantes en finance pour attirer et fidéliser tes lecteurs

En effet, une société ne peut pas avoir de liquidités tout en étant solvable déjà qu’elle dispose de plus d’actifs que de dettes à moyen ou court terme. La solvabilité à long terme représente le cycle d’exploitation intégrant les immobilisations, les emprunts puis les capitaux propres.

Toutefois, la solvabilité et la liquidité demeurent deux outils qui indiquent la santé financière d’une entreprise ou d’un particulier.

Quelle est l’importance de la liquidité et de la solvabilité dans une entreprise ?

Les deux indicateurs sont très importants dans la majorité des cas pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Néanmoins, la solvabilité est un peu plus importante pour la stabilité d’une société. Car, en cas de besoin urgent, il y a deux différentes possibilités d’obtention des liquidités à certains moments. Pour le calcul du ratio de solvabilité, la formule suivante est utilisée :

(Produit net après impôt + Charges non-monétaires) / (Passif à court terme + Passif à long terme)

Ce calcul comprend quelques étapes dont :

  • Le calcul du flux de trésorerie approximatif produit par la société ;
  • L’ajout des dettes à court terme et à long terme de la société ;
  • La division du revenu net ajusté par le passif total.

Les entreprises intègrent généralement dans leurs plans financiers les ratios de solvabilité et les ratios de liquidité. Cela leur permet d’anticiper les difficultés éventuelles qui pourraient survenir et pourraient devenir décisives et irréparables à l’avenir.

La plupart de ces difficultés proviennent du manque de prévoyance puis de l’inaction de ceux qui dirigent ces entreprises. Car ils ne considèrent pas ces deux indicateurs et leur niveau d’importance pour la bonne marche de l’entreprise.