Qu'est-ce qu'un bon ratio de solvabilité ?

Le ratio de solvabilité représente en quelque sorte le tableau de bord d’une entreprise. C’est ce qui fait que les investisseurs s’y intéressent avant d’investir dans n’importe quelle société. Connaître de façon exhaustive ce qu’est un ratio de solvabilité vous aidera à mieux reconnaître dans quelle structure investir. Pour vous aider, nous mettons à votre disposition toutes les informations relatives au ratio de solvabilité.

Définition simple d’un ratio de solvabilité

Le ratio de solvabilité n’est rien d’autre que le pourcentage global permettant l’estimation de la capacité de remboursement et de paiement à terme d’une entreprise. Il aide aussi à estimer la rentabilité de l’activité d’une entreprise ainsi que sa solvabilité.  Elle se focalise sur les dettes à long terme d’une entreprise. Elle permet de savoir si une structure est financièrement saine.

A voir aussi : Quelle est la différence entre solvabilité et liquidité ?

En d’autres termes, elle mesure la capacité d’une structure à rembourser ses dettes. Elle identifie la possibilité d’une entreprise à mener ses activités en faisant la comparaison entre ses capitaux propres et le niveau de son endettement, à ses autres actifs et à ses bénéfices. Il est d’une importance capitale aux autres entités financières ainsi qu’aux investisseurs potentiels désirant faire affaire avec une quelconque entreprise.

Les types de ratio de solvabilité

Il y a trois types de ratio de solvabilité qui sont entre autres :

A lire également : Les meilleurs conseils pour une retraite solide et une sécurité financière assurée

  • Le ratio d’autonomie financière : il évalue la dépendance d’une structure en rapport aux financements externes. Pour l’obtenir , il faut faire la division des capitaux par le résultat total du bilan.
  • Le ratio de capacité de remboursement : il est question de la puissance de l’entreprise à solder toutes ses  dettes. Pour l’obtenir, l’endettement net de l’entreprise  est divisé par sa capacité d’autofinancement.
  • Le ratio de liquidité générale encore appelé le ratio de fond de fond de roulement : il a pour rôle d’évaluer la capacité de l’entreprise  à rembourser ses dettes à court terme. Pour l’obtenir, on fait la division des actifs circulants par les passifs circulants.

L’utilité d’un bon ratio de solvabilité

Le ratio de solvabilité joue un rôle hors du commun au sein d’une  entreprise. Il représente un indicateur de performance au sein de la structure. On le surveille pour une bonne évolution de l’entreprise. Les établissements bancaires font la vérification de ce pilier avant de prendre la décision de vous accorder un prêt.

Lorsque le ratio de solvabilité est élevé, cela atteste que la santé financière est bonne. C’est ainsi que les entreprises financières vous accorderont du crédit. Le ratio de solvabilité révèle votre capacité à accroître votre entreprise. Pour la bonne marche des affaires d’une entreprise, vous devez garder un œil sur ce ratio.

En définitive, le ratio de solvabilité représente un pilier majeur pour l’évolution d’une structure.

Comment calculer un ratio de solvabilité ?

Maintenant que nous avons compris l'importance du ratio de solvabilité, il est temps de comprendre comment le calculer. Le ratio de solvabilité s'obtient en divisant les fonds propres par le total des dettes.

Si vous êtes un entrepreneur et que vous souhaitez obtenir un crédit pour votre entreprise, veillez à ce que votre ratio soit sur une bonne lancée et qu'il dépasse 1. Cela signifie que les fonds propres dépassent largement vos dettes.

Pour calculer le ratio correctement, vous devez donc avant tout évaluer tous les éléments constitutifs. Il est nécessaire d'inclure notamment :

• Les actifs circulants : Ce sont des éléments tels que la trésorerie, les comptes clients ou encore les stocks.

• Les actifs immobilisés : Ils sont composés des biens immobiliers ou mobiliers qui ne peuvent pas être vendus rapidement.

• Les passifs circulants : Ces derniers regroupent toutes les dettes courantes comme la TVA à payer ou encore le salaire mensuel des employés.

• Les passifs non-circulants : Ceux-ci incluent toutes les sorties financières liées aux investissements réalisés dans l'entreprise.

Une fois ces informations rassemblées, vous pouvez procéder au calcul du ratio de solvabilité avec précision. Toutefois, si cette opération semble trop complexe pour vous, n'hésitez pas à faire appel à un expert-comptable qualifié qui saura réaliser ce travail pour vous avec efficacité.

Bien connaître son propre taux de solvabilité peut offrir plusieurs bénéfices importants pour toute entreprise se montrant soucieuse de son évolution financière.

Les conséquences d'un mauvais ratio de solvabilité sur l'entreprise

Maintenant que nous avons vu comment calculer le ratio de solvabilité et l'importance d'avoir un bon ratio pour une entreprise, il faut identifier rapidement les raisons et mettre en place un plan d'action pour corriger la situation.

Un autre risque associé à un mauvais ratio est la faillite ou liquidation judiciaire. Si l'entreprise n'est pas capable de rembourser ses dettes et ne dispose pas assez de fonds propres pour se relever financièrement, elle pourrait être contrainte de cesser ses activités définitivement.

Avoir un ratio de solvabilité insuffisant peut nuire gravement à la réputation et au crédit commercial dont bénéficie une entreprise auprès des investisseurs potentiels ou des fournisseurs. Ces derniers auront tendance à être plus frileux lorsqu'il s'agit d'accorder du crédit ou de signer un contrat avec une entreprise qui présente une capacité limitée à honorer ses engagements financiers.

Il faut donc assurer leur pérennité financière en étant très vigilantes quant au suivi régulier du ratio afin que celui-ci reste optimal tout au long du développement économique. Dans cet article sur le ratio de solvabilité, il faut rappeler que celui-ci est un élément clé dans la gestion financière d'une entreprise. Un ratio trop bas peut avoir des conséquences désastreuses pour une entreprise, tandis qu'un ratio élevé permet à l'entreprise d'avoir une solide assise financière pour se développer et répondre aux besoins commerciaux.

Il faut surveiller attentivement son ratio et mettre en place les actions nécessaires dès lors qu'il montre des signaux négatifs, pour garantir la survie économique de son entreprise.