white printer paper with black pencil

Comprendre le dce en architecture : guide pour les professionnels et amateurs d'architecture

Un architecte doit suivre quelques étapes dans un projet de construction. Le DCEen fait partie. Découvrons l’intérêt du dce pour un projet de construction et en quoi cela consiste exactement. Cette étape de la construction d’un ouvrage n’aura plus de secrets pour vous.

Les principes du DCE

Le DCE est un dossier essentiel à la construction d’un ouvrage en architecture, mais cette étape intervient particulièrement dans certaines situations.

A lire en complément : Marketing d'entreprise : les tendances incontournables à connaître dès maintenant

DCE : définition

Le DCE signifie le dossier de consultation des entreprises. On l’appelle également plus simplement le document de la consultation.

Dans le cadre d’un appel d’offres pour trouver l’entreprise de construction idéale pour un projet, ce document se révèle être incontournable. C’est aussi le cas à l'occasion d'une passation de marché public (contrat conclu à titre onéreux entre un acheteur public ou privé et un opérateur économique).

A découvrir également : Les clés d'une création d'entreprise réussie : les étapes indispensables

Cela permet de comprendre parfaitement les besoins, et le dossier de consultation des entreprises est bien souvent fait par un architecte.

L’objectif d’un DCE dans un projet

Le maître d’ouvrage va ainsi dans de nombreux cas se rapprocher d’un architecte pour rédiger le DCE qui est un dossier qui regroupe l’ensemble des pièces techniques et administratives pour préciser un projet de chantier.

Le dossier sera étudié par les différentes entreprises candidates qui souhaitent participer à la construction. Ces entreprises décideront ainsi si elles sont en mesure de répondre aux besoins.

Le projet d’un chantier : quand intervient le dossier DCE ?

Le dossier de consultation des entreprises est un document qui intervient juste après les phases d’études sur la faisabilité du projet de construction et la conception. C’est à ce moment-là du projet, après la conception réfléchie, que l’architecte et le maître d’ouvrage soumettent leur DCE aux entreprises du BTP.

Lorsque les entreprises candidates ont pris connaissance du DCE, elles soumettent leur candidature et s’engagent à respecter les conditions établies par le dossier de consultation des entreprises comme dans un contrat. L’architecte et le maître d’ouvrage sélectionnent les entreprises retenues pour le projet de construction.

Ce document est essentiel avant le démarrage des travaux et la livraison.

person drafting on blueprint

Que retrouve-t-on dans un dossier de consultation des entreprises ?

En architecture, on ne fait pas les choses au hasard lorsque l’on se lance dans des travaux. Le dossier de consultation des entreprises s’appuie sur les études réalisées par l’architecte avant le lancement du projet.

Le DCE contient plusieurs documents répartis sur 3 parties :

  • le CCTP
  • le CCAG
  • les éléments graphiques

Le CCTP est le cahier des clauses techniques particulières. Ce document apporte une précision sur la nature des travaux à entreprendre. Il est essentiel à chaque phase des travaux.

Le cahier des clauses administratives générales (CCAG) permet de concentrer les règles essentielles pour le chantier nécessaire à la construction d’un bâtiment. Les règles de sécurité font partie de cette phase du projet.

Les éléments graphiques représentent des données essentielles aux entreprises candidates qui peuvent évaluer la faisabilité du projet. Ce document contient des pièces comme des plans très précis du bâtiment qui va être construit.