Les dernières nouvelles en matière de fusions et acquisitions

Les fusions et les acquisitions font partie des moyens pour les entreprises de se développer. Ces dernières années, l’évolution a été rapide de ce côté. Quelles sont donc les dernières nouvelles en matière de fusions et acquisitions ? Voici toutes les informations nécessaires à retenir ici.

Rachat des actifs de Limenal par Zoom

En 2022, Zoom annonce le rachat des actifs de Limenal dans l’objectif d’apporter de l’amélioration dans le monde de l’événementiel. Il s’agit en effet d’une start-up qui offre une réponse durable à la production d’événement. Elle s’est construite en se servant du SDK de Zoom. Maintenant, elle en fait partie intégrante. Retenez aussi qu’en plus du rachat des actifs de la start-up, deux de ses cofondateurs vont intégrer l’équipe Zoom. Il s’agit de Jonathan Kokotajlo et de Andy Caluccio.

A découvrir également : L'impact de la responsabilité sociale des entreprises sur la société moderne

Rachat de Siemplify par Google d’une valeur de 500 millions de dollars

En janvier 2022, Google a communiqué son ambition de racheter Siemplify pour 500 millions de dollars. D’ailleurs, l’entreprise spécialisée en cybersécurité a confirmé cela. Elle se retrouve en Israël et se concentre sur les questions de cybersécurité pour les entreprises ou les services SOAR. Dans son annonce, Google a mentionné le fait que Siemplify est à inclure à Google cloud principalement dans la branche Chronicle. Dans un communiqué fait par Sunil Potti, directeur de Google cloud et vice-président, les deux entreprises possèdent les mêmes croyances. Ainsi, elles pourront répondre à des incidents complexes sans grand effort.

A lire en complément : Réussir dans la vie : stratégies et secrets pour le succès personnel

BYTEFLIES lève 4,5 millions d’euros

BYTEFLIES est une firme d’e-santé qui a découvert les nombreux avantages de la télésurveillance pour les patients. Ainsi, il est apte à fournir les moyens qu’il faut pour suivre de manière virtuelle les différents soins des patients. Le spécialiste qui est déjà en collaboration avec la plupart des hôpitaux belges souhaite mettre cela à disposition du grand nombre. La société n’a donc pas hésité à lever 4,5 millions d’euros au niveau du fonds d’investissement Sensinnovat, de VLAIO et de plusieurs autres business angels. Retenez bien que la télésurveillance a connu un réel succès au cours du COVID-19. Les spécialistes souhaitent donc offrir à l’avenir des soins si besoin à chaque personne depuis son environnement.

Finalisation du financement d’EIP dans le Groupe FLUXYS

Le groupe FLUXY dispose d’un portefeuille qui contient des terminaux de gaz naturel liquéfié, un grand réseau de transport ainsi que des infrastructures de stockage souterrain. Un investissement de la part d’EIP approfondit ainsi le partenariat entre les deux. D’ailleurs, il a débuté en 2016, mais ce n’est qu’en 2023 qu’il se finalise. L’investisseur en infrastructures de premier plan, Energy Infrastructure Partners acquiert donc 19,85 % des actifs du Groupe FLUXYS. Ceci est bien évidemment pour le compte d’un consortium de co-investisseurs institutionnels belges et pour le compte de ses clients. Au vu de ce partenariat, FLUXYS va utiliser des infrastructures de transport de gaz et des terminaux de gaz naturel liquéfié.

En somme, les fusions et acquisitions restent un élément clé dans le développement des entreprises. Elles offrent en effet des opportunités de diversification et de croissance pour ces dernières. Pour exemple, les fusions et acquisitions de ces dernières années le prouvent clairement. Néanmoins, des défis majeurs restent à relever.